Facteurs de troubles et de stress


LUCE vous parle des Facteurs de troubles et de Stress


Pour bien comprendre ce qui se passe et de quel bois nous nous chauffons, il est judicieux d’accepter de prendre en compte l’ensemble de ce que nous sommes, et de ce qui se passe dans notre environnement. Pas question de ce dire que tout est la faute des autres et que nous n‘y pouvons rien. Reste à avoir toutes les cartes en mains.


Votre personnalité initiale – votre caractère


Que faut-il entendre par là ? Simplement, que nous naissons avec un capital génétique et des spécificités qui nous sont propres : un corps et un esprit qui n’appartiennent qu’à nous, et pour une part, à nos ancêtres. Contrairement à l’adage qui affirme On ne mélange pas l’amour et le travail, les relations affectives sont au cœur de la vie personnelle comme de la vie professionnelle. Tout est lié, ce qui se passe dans l’une a souvent des effets sur l’autre.  

La psychologie individuelle – notre caractère, nos comportements – est en lien avec la psychologie sociale. Il existe toujours un autre dans la vie d’une personne, d’abord ses parents, l’école, la fac, l’apprentissage ou l’usine, le bureau ou le magasin, puis ses amis, ses collègues.

Adultes, nous rejouons, dans notre univers personnel et/ou professionnel, les liens qui nous ont soudés pour le meilleur, et parfois pour le pire, à cette matrice initiale. Autrement dit, le désir de travail, les relations avec l’autorité, la hiérarchie, vont largement dépendre de ce que nous avons vécu avec nos proches dans notre prime enfance. Nous le vivrons en miroir, en faisant comme ou, au contraire en opposition. Les besoins d’amour et de reconnaissance, les stratégies de réussite comme les stratégies d’échec, le fantasme de l’excellence, où la crainte de ne pas y arriver, seront également pris dans ce filet qui nous relie à notre histoire initiale.

Tout ceci constitue donc un capital, bon ou moins bon, que nous pouvons toujours cependant moduler, changer, façonner. Un cheminement, plus ou moins facile, en fonction de notre capacité à mettre en place des moyens pour changer la donne.


Votre carte d’identité psychologique


Les conditions de travail, l’environnement personnel et/ou professionnel peuvent constituer des facteurs de stress pour tout le monde, mais chacun n’y réagit pas de la même manière. Car chacun de nous présente une structure psychique, une sorte de carte d’identité mentale qui va déterminer son comportement, ses réactions et ses émotions. Il n’existe pas de bonne ou de mauvaise carte. Par contre, ses modalités, son expression vont entraîner des modes relationnels et managériaux plus ou moins agréables, ou pénibles. Addiction au travail, mythe de la transparence, motivation, stress, autant de situations qui ne dépendent pas exclusivement de l’organisation et de ses avatars mais encore des liens et des identifications qui nous scellent à toutes les personnes qui nous ont façonnés.


Vos réactions – pourquoi et comment


Nous détenons tous une carte psychologique personnelle : elle détermine notre mode de fonctionnement sans que pour autant elle soit immuable, fermée à la transformation. C’est une sorte de tendance qui nous porte, avec plus ou moins de force et de nuance vers des réactions qui n’appartiennent qu’à nous.


Les différents types de personnalité


Voici quelques exemples de personnalités que vous pouvez rencontrer, aimer, côtoyer. Si vous vous reconnaissez, ou si vous reconnaissez une personne qui vous est chère, tant mieux car nous sommes tous concernés. Cette carte nous permet de diagnostiquer notre mode de fonctionnement comme celui de notre entourage. Elle nous suggère d’être attentif aux excès, aux bizarreries, à tout ce qui altère les communications interpersonnelles.

Des désordres peuvent survenir dans chacune de ces tendances et créer des dysfonctionnements qui vont handicaper la vie personnelle ou professionnelle. Diminuer ces effets, les adoucir, les relier à votre sensibilité, c’est ce que vous pouvez faire pour vous sentir mieux dans votre peau.


Une personnalité anxieuse : Ce que vous pouvez en faire

L’anxiété n’est pas que réactionnelle, C’est parfois un trait de personnalité, une façon d’être : une vision du monde prévoyant toujours le pire, de manière consciente ou non. Les anxieux demandent en permanence à leur entourage – personnel ou professionnel – d’être rassurés, au risque de les stresser à leur tour par des exigences excessives.

Un joli revers de médaille – Une petite recette 

Rester sensible à son environnement, au besoin de bien faire, mais sans excès. Le mieux est l’ennemi du bien. Ajouter de la confiance en soi et dans les autres et retrouver l’humour.


Une personnalité agressive : Ce que vous pouvez en faire

Actif ou passif, impliquée ou pas dans l’action, arborant une manière de réagir parfois ouvertement agressive ou une agression non déclarée proche de l’obstruction passive, telle est la personnalité agressive. Elle manque fréquemment de recul devant une difficulté et exprime son mécontentement de manière blessante et sans nuance, ou de manière plus secrète par la fuite et le non-dit.

Un joli revers de médaille – Une petite recette 

Prendre du recul, se faire confiance et accepter l’autre tel qu’il est. S’apercevoir que le verre est à moitié plein et non le contraire. Se demander : Ne suis-je pas d’abord en colère contre moi ?


Une personnalité hystérique : Ce que vous pouvez en faire

La personnalité hystérique donne souvent le sentiment d’être, envers et contre tout, la meilleure. Elle a besoin de se faire valoir, quelquefois au détriment de ses collaborateurs. Son mode de communication, fondé sur la séduction, est plutôt agréable à condition de ne trop être remise en cause car elle manque de confiance en soi et a tant besoin d’être aimée.

Un joli revers de médaille – Une petite recette 

Accepter de ne pas plaire à tout le monde. Prendre du recul avec ses émotions. Cesser de considérer toute personne ou toute situation comme un territoire à conquérir.


Une personnalité obsessionnelle – Ce que vous pouvez en faire

Perfectionniste à outrance, elle ne tolère pas la moindre imperfection, le plus petit retard. Engagée dans un doute permanent, son incertitude de fond est un facteur d’anxiété pour l’entourage. Sa froideur relationnelle constitue un carcan dans les échanges.

Un joli revers de médaille – Une petite recette 

Une personnalité plus souple, moins soucieuse du détail et qui privilégie la relation. Une pincée d’ouverture sur les autres, travailler porte ouverte, privilégier la rencontre au téléphone ou e-mail. Dire : Je t’aime. 


Une personnalité narcissique : Ce que vous pouvez en faire

Elle possède un ego sur-dimensionné. Elle se considère comme un être exceptionnel, d’où son peu d’acceptation de la critique. La capacité d’empathie est faible, les idées, les besoins de l’interlocuteur comptent peu. Face à un désaccord elle se justifie d’abord, se braque ensuite. Difficile de la faire changer d’avis.

Un joli revers de médaille – Une petite recette 

Une personnalité qui considère les autres comme partie prenante de sa réussite. Ajouter le détachement de soi, une pointe d’humour et beaucoup d’empathie pour l’autre.


Votre personnalité, elle est modulable


Rien n’est défavorable, ou définitif.  Ces traits de caractère peuvent se modifier, en mieux ou en pire – à partir de vos expériences, de votre capacité – ou non – à prendre du recul, à vous investiguer. En réalisant un travail sur soi, psychothérapie ou développement personnel. Vous avez une tendance plus ou moins marquée. Cependant, d’autres tendances corrigent ou amplifient votre personnalité de base. Du coup, tout peut être aménagé, modulé.

Ce qui semblait négatif hier peut devenir un plus aujourd’hui – en fonction de la situation et de ce que vous êtes capable de modifier. Ainsi le doute de l’obsessionnel peut-il se transformer en discernement, et la séduction de l’hystérique en bienveillance, en amour inconditionnel – l’agapé de Platon. Pour modifier les relations – dans votre famille, dans une équipe, dans la vie personnelle ou professionnelle, il est toujours nécessaire de concilier l’amour de soi et la prise en considération d’autrui.

Connaître sa personnalité et la comprendre, accepter le positif et le négatif, permet de gagner en sérénité et en capacité d’évolution, qu’il s’agisse de votre vie personnelle ou professionnelle. Vos relationnelles interpersonnelles s’améliorent, deviennent moins tendues, plus fortes, moins superficielles. Elles vous ouvrent des portes et vous rendent la vie plus facile.


LUCE – ET VOTRE PERSONNALITE 


Facteurs de troubles et de stress – Lâcher prise, imaginer Soleil-et-Parasol

Psychologue, Psychanalyste et Psychothérapeute – avec ses trois casquettes, Luce vous donne la possibilité de travailler sur trois axes : Ce qui se passe dans votre vie et à quoi cela correspond ? Ce que vous ressentez et le pourquoi de votre manière d’aborder l’existence ? Comme garder le meilleur et faire évoluer ce qui vous gêne ?

Luce vous aide à trouver votre vraie place, à vous accepter tel que vous êtes et à accepter les autres, même si parfois leur comportement vous étonne ou vous chagrine. Elle vous invite à travailler d’abord sur vous avant de vous engager dans un reproche, une critique vis à vis d’un tiers. Car nous sommes des miroirs, des éponges les uns vis à vis des autres. Et tout ce que nous envoyons, le bon et le moins bon, nous revient toujours.

Lieu : Issy-les-Moulineaux    

Dates : à définir ensemble.

Durée et coût : 

Séance de groupe de 3 h – 160 € par personne

Séance individuelle 1h : 100 €

Pour vous inscrire : contact@janindevillars.frTéléphone : 06 79 68 88 91

 

La croissance de la personnalité se fait à partir de l’inconscient. 

Carl JUNG, psychiatre, 1875-1961