NOS BONNES RESOLUTIONS

NOS BONNES RESOLUTIONS

Nos bonnes résolutionsARRÊTER DE RÂLER, NE PLUS TOUCHER AUX FRITES, PASSER AU VÉLO ? AUTANT DE BONNES RÉSOLUTIONS QU’ON NE TIENDRA PAS. ET C’EST BON COMME ÇA. Décryptage –  Par Patrick Williams

Pour lire l’intégralité de l’article cliquer sur l’image

Ah, le joli mois de janvier et sa cohorte de bonnes résolutions ! Bonnes résolutions qui se révèlent souvent impossibles à tenir…Au bout de quelque temps, dépité, on s’aperçoit qu’on n’arrive pas à suivre son régime, à arrêter de fumer ou à faire davantage de sport— le top 3 des objectifs les plus répandus, paraît-il. « Seulement 10 %des résolutions prises sont réellement tenues », explique le pédopsychiatre Stéphane Clerget*. Un bien triste bilan…

Cette incapacité à mettre en œuvre nos objectifs ne concerne pas que le début d’année. Plus généralement, dans la vie, nous avons souvent du mal à accorder nos actes avec nos discours. Qui n’a répété cent fois qu’il allait changer d’existence, trouver un nouveau job, adopter un comportement écolo, devenir un citoyen impliqué, sans jamais y arriver ?

 

À propos de l’auteur

Luce Janin-Devillars editor

Psychanalyste et coach, je travaille sur l'interface entre vie professionnelle et vie personnelle. Comment l'histoire de notre lignée influe-t-elle sur les choix de métiers que nous faisons. Mais aussi comment gérer le stress professionnel, les personnalités difficiles. Thérapie, coaching ou supervision de coachs et de managers, je travaille le plus souvent en binôme avec Bruno Erba, psychopraticien et coach.