Livres de Luce


Luce JANIN DEVILLARS vous parle de ses Livres


Psychologue, psychanalyste, psychothérapeute, coach et formatrice – elle publie régulièrement et vous offre quelques pages qui aident à avancer et mieux comprendre le monde qui vous entoure.  Vous trouverez ici tous ses livres, accompagnés des liens pour vous les procurer.

LA PART DE SOCIAL EN NOUS


La part de social en nous

NOUS SOMMES AUSSI DES ETRE SOCIAUX

Sociologie clinique et psychothérapies – sous la direction de Vincent DE GAULEJAC et Claude COQUELLE – Préface de Boris CYRULNIK

Des cliniciens témoignent de la façon dont ils abordent la réciprocité des influences entre le social et le psychique dans leur pratique, en particulier comme psychanalystes et comme psychothérapeutes. Entre l’être de l’homme et l’être de la société, les influences, les connexions et les interactions sont profondes.

Chaque individu contribue à produire la société, qui produit chaque individu. Comment analyser ces interférences ?

La question est particulièrement sensible lorsque des conflits, vécus comme personnels, sont pour une part la conséquence de situations sociales liées au travail, à la famille, à l’argent, à la violence institutionnelle et plus généralement à la violence symbolique des rapports sociaux.

Les auteurs explorent cette part de social en nous-mêmes à partir de leur pratique de psychothérapeutes et des apports de la sociologie clinique.

Les mots de Luce JANIN DEVILLARS – Page 135 : Rencontre d’une psychanalyste avec la sociologie clinique.

LIRE PLUS

LE COACHING CLINIQUE PSYCHANALYTIQUE


Le coaching clinique psychanalytique

POUR LES COACHS OU FUTURS COACHS

Un livre de Roland BRUNNER – Psychanalyste, fondateur du G.R.A.A.M. et de la SF Coach, Vice président de l’Institut Psychanalyse et Management, IPM – et de Luce JANIN DEVILLARS. Le terme de clinique effraie et, certainement plus encore, celui de psychanalyse. Comment oserait-on alors l’associer à celui de l’entreprise ou du monde sportif dans lequel tout un chacun reconnaît celui de coaching ? Parce que l’accompagnement, la relation d’aide, ne sont pas des expressions anodines. Ce ne sont pas des pratiques banales qui renverrait seulement à d’autres pratiques reconnues dans l’entreprise : le management, la gestion des hommes et des idées, l’accompagnement au changement. Le coaching est une méthode spécifique qui engage au moins deux personnes – le coach et son coaché – sans compter le prescripteur et – parfois – plusieurs individus dans le coaching d’équipe dont nous ne traiterons pas ici.

Il implique donc qu’il se passe quelque chose entre les deux protagonistes. Et, pour le coup, ce ne sera pas du savoir comme dans la formation, ou le conseil. Le coach ne sait rien, c’est son client qui en sait quelque chose de son travail, de son entreprise et, surtout, de lui. Le coach n’est qu’un facilitateur, mais comment pourrait-il faciliter quoi que ce soit s’il ne connaît pas la nature humaine, sa psychologie, son fonctionnement, son métabolisme, son temps psychique qui n’est pas celui de l’organisation ? Comment pourrait-il aider le coaché à accoucher de lui-même, s’il le traite comme n’importe qui ? C’est-à-dire, s’il ne possède aucune connaissance en termes de structures psychiques, par exemple. Comment nous font-elles fonctionner ? S’il n’a aucune idée de la question du désir, s’il le confond avec le besoin; nous avons généralement besoin de travailler, mais notre désir est parfois ailleurs. Comment alors concilier ces deux tensions au service d’un ou de plusieurs objectifs à faire atteindre ? Comment ne jamais mettre le coaché en danger ? Comment reconnaître et accepter que le coaching ne convient pas à tout le monde ? Autant de questions auxquelles nous nous sommes efforcés de répondre modestement, car il y a autant de coachings que de coachs et de coachés. 

JE ME REPROGRAMME AVEC LES PENSEES QUI BOOSTENT MON BIEN-ETRE


Mon bien-être

PENSER MIEUX POUR VIVRE MIEUX 

Nous avons tous le pouvoir de nous reprogrammer. De modeler notre esprit, de changer à l’infini de grilles de lecture, pour faire de notre cerveau une machine vertueuse au service de notre épanouissement. Luce JANIN DEVILLARS et Bruno ERBA s’appuient sur leur expérience de thérapeutes et sur les récentes découvertes des neurosciences.
Nous avons tous le pouvoir de nous reprogrammer – de modeler notre esprit, de changer à l’infini de grilles de lecture, pour faire de notre cerveau une machine vertueuse au service notre épanouissement. Luce et Bruno s’appuient sur les récentes découvertes des neurosciences et sur la pratique des médecines alternatives pour révéler les pouvoirs bienfaisants de la pensée.
Devenez acteur de votre épanouissement – Apprenez à repérer vos croyances, à vous libérer de celles qui vous limitent pour booster celles qui vous portent. 
La pensée influe sur le réel – Découvrez l’impact de l’esprit sur votre environnement pour modifier votre rapport au monde. 
L’esprit fait le bonheur – De la pensée positive au contrôle de votre cerveau, musclez notre conscience. 
Mettez du coeur à l’ouvrage – Décoder vos émotions pour stimuler vos forces de guérison naturelles. 
Les attitudes porte-bonheur – Ré-initialisez vos comportements pour être le moteur de votre bien-être.

CHANGER SA VIE – IL N’EST JAMAIS TROP TARD


Changer sa vie

CHANGER OU PAS

Qui n’a jamais rêvé de faire table rase de son quotidien décevant et de changer de vie ?

Changer de travail, de conjoint, quitter la ville pour un environnement totalement différent. Cet ouvrage va vous aider à identifier vos désirs profonds et à les confronter aux obstacles réels ou supposés qui les contrarient. Freins matériels ou familiaux, blocages inconscients, fantasmes irréalisables et autres excuses sont en effet autant de résistances à vaincre pour parvenir à s’échapper d’une existence dont on ne veut plus.

Distinguez un véritable besoin de changement d’un désir éphémère, déterminez les éléments de votre vie que vous voulez changer radicalement et ceux que vous souhaitez conserver, et lancez-vous !

Illustré de nombreux témoignages, ce livre ne tente pas de faire croire que le changement est facile : il guide chacun vers les démarches constructives qui vont l’amener à évoluer. Il s’agit avant tout de poser un regard juste sur son parcours, et de définir son avenir

Votre livre à la FNAC   –   Votre livre sur AMAZON


CES MORTS QUI VIVENT EN NOUS


Ces morts qui vivent en nous

MEMOIRE ET HISTOIRE DE VIE

Les fantômes existent, et ils ne hantent pas forcément les couloirs des vieux châteaux. J’en ai rencontré. Pendant longtemps, ils n’ont parasité que la tête des autres, pas la mienne. Ma pratique et une incursion dans ma propre psychogénéalogie m’avaient familiarisée avec le fantôme, ce personnage de la métapsychologie psychanalytique qui, lové bien au chaud dans notre crypte Intérieure, prend parfois les rênes de notre vie et nous amène à faire et à dire bien des bêtises et des incongruités.

Les morts que nous n’avons pas su ou pu enterrer de notre vivant, mais aussi tous ceux que nous lègue notre histoire familiale,  nous parlent. Ils s’interposent entre le monde ordinaire et nous, et leur murmure nous distrait au point, parfois, que nous en tombons malades. C’est ce qui m’est arrivé. La mort d’un proche m’a surprise, comme on peut être surpris quand soudain en voiture, sur une route qui file tout droit, on se retrouve au bord d’un précipice et dans l’impossibilité de revenir en arrière parce qu’il n’y a aucun moyen de faire une manoeuvre.

Le présent livre est né de cette expérience. Il tente de démontrer que, dès les temps les plus anciens, les êtres humains ont eu besoin de mettre en place un cérémonial, d’abord très sommaire puis de plus en plus élaboré, pour établir un distinguo entre morts et vivants. Simple coutume de sauvages,  superstition dépassée par les progrès scientifiques ? L’expérience au vrai sens du terme, c’est-à-dire ce qui a été vécu, prouve en tout cas que les morts mal enterrés reviennent souvent sous forme de maladies, d’angoisses et de symptômes.

L’INVISIBLE ET LA SCIENCE 


L’invisible et la science

Quand la médiumnité entre en dialogue avec l’histoire, la psychologie, l’archéologie et la physique quantique. Un livre de Patricia DARRE dans lequel Luce JANIN DEVILLARS évoque son rapport à l’invisible.

L’IRRATIONNEL DU RATIONNEL

Entourée de nombreux experts, Patricia DARRE, journaliste, médium et cartésienne se demande si certains phénomènes peuvent recevoir une explication scientifique et comment ils pourraient ouvrir à de nouvelles pistes de recherche. En collaboration avec Alexandre ADLER, historien et journaliste, François LEROY, archéologue, Massimo TEODORAMI, Luce JANIN DEVILLARS, psychologue et psychanalyste. Patricia DARRE aime à croire qu’il existe une explication aux possibilités médiumniques qu’elle a développées, qu’il s’agisse de ses perceptions ou des messages que lui envoient les défunts. Elle a donc décidé de confronter cet au-delà au monde de la science.

La puissance du cerveau humain et ses capacités méconnues sont-elles une explication à la médiumnité ? Quelle est la différence entre une personne sujette à des problèmes psychologiques et une autre subissant des phénomènes paranormaux ? Les connexions que Patricia reçoit de personnages passés et/ou illustres pourraient-elles être prises au sérieux et permettre des avancées ou des révélations historiques ?

La rencontre de deux univers : comment l’invisible et la science peuvent changer notre vision du monde. 

ETRE MIEUX AU TRAVAIL


Etre mieux au travail

NON AU STRESS

Le travail occupe une grande partie de notre existence. Il peut procurer du plaisir, mais aussi parfois générer de la souffrance, dans un contexte économique de plus en plus dur. Un métier, choisi ou subi, ne sert pas seulement à gagner sa vie : il permet de forger sa propre estime, de se réaliser.  Ce livre analyse très concrètement les schémas mentaux inconscients qui guident chacun d’entre nous dans sa vie professionnelle.  Car quel que soit notre métier choisi ou subi, il nous sert à gagner notre propre estime, à réparer une blessure ou à nous dépasser. Petite enfance, origine sociale, éducation, influences familiales…

Notre histoire personnelle est déterminante dans le choix d’une activité, et dans l’échec ou la réussite de nos projets. Ce livre nous aide à comprendre ce qui nous motive ou nous freine dans notre progression et nos décisions professionnelles.

Combien je vaux ? N’ai-je pas raté une vocation ? Mon travail ou mes enfants ? À quoi bon m’épuiser pour si peu de reconnaissance ? Comment vivons-nous les rapports hiérarchiques, quels comportements nous nuisent, comment rester honnête avec nous-même et prendre conscience de nos vraies priorités : à partir de questions et de situations largement partagées, vous trouverez les armes qui vous permettront d’affronter un chef pervers, de négocier votre vraie valeur, d’échapper au stress ou de partir en ayant enfin découvert votre voie.

Votre livre à la FNAC  – Votre livre sur AMAZON


REMETTRE LE TRAVAIL A SA (JUSTE) PLACE


Le travail à sa juste place

CRISE – MONDIALISATION – DÉLOCALISATION – FLEXIBILITE, TEMPS PARTAGÉ… 

Catherine VIOT était journaliste. Elle a été responsable pendant dix ans des rubriques santé, société, vie pratique à Top Famille, un magazine pour les parents. Elle a également pris en charge la rédaction d’un hors-série psycho de Femme actuelle.

Luce JANIN DEVILLARS est psychologue clinicienne, psychanalyste et coach, avec une expérience dans le domaine de la psychologie sociale et de la sociologie clinique. Elle consulte en cabinet privé et dans les entreprises, où elle intervient principalement sur les situations relatives à la souffrance au travail. Entre excès et absence, plaisir et déplaisir, le rapport au travail est au centre de nos vies.

Mais les évolutions récentes mettent à mal nos repères professionnels : les frontières entre le monde du travail et la sphère privée sont devenues floues, mouvantes. Face à ces changements souvent subis, il devient nécessaire de réfléchir à la place du travail dans notre vie. Des témoignages et des pistes de réflexion pour donner au travail la place qui lui revient.

LE RISQUE DANS LES ORGANISATIONS – LES PERVERS NARCISSIQUES EXISTENT-ILS ?

Le risque dans les organisations

SE LIBERER D’UNE EMPRISE

Qui sont au juste ceux qu’on appelle pervers narcissiques ? Des personnes au comportement inadapté dans leur vie professionnelle et/ou personnelle ? Tous ceux qui, à un moment ou à un autre on contribué à nous déstabiliser, à nous mettre en péril.

 Cette notion, avant tout clinique nécessitait donc une appréhension attentive, engagée dans l’analyse approfondie de certaines situations entrepreneuriales et managériales. Cliniquement, les pervers narcissiques constituent des personnalités dysfonctionnelles. Leur comportement a été dégagé par un psychiatre et psychanalyste français, Paul-Claude RACAMIER dans les années soixante. Mais c’est Marie-France HIRIGOYEN, psychiatre et psychothérapeute française, qui montre leur rôle à la maison, dans l’entreprise, dans son livre Le harcèlement moral la violence perverse au quotidien en 1998. Elle contribue ainsi à l’introduction d’un amendement de loi dans le Code du travail. Grâce à ses recherches et en me fondant sur son expérience, j’ai pu évaluer le risque dans les organisations que constituent ceux qu’on nomme aussi les PN. Mon article est une réflexion destiné aux victimes mais aussi aux managers.

LIRE PLUS 

Pour échanger avec Luce : contact@janindevillars.fr – Téléphone : 06 79 68 88 91


La lecture est une amitié.
Marcel PROUST – Ecrivain, 1871-1922